Vous êtes ici



Parentalité

La CNCDH définit la parentalité comme recouvrant les attributions, droits, obligations et responsabilités des parents génétiques ou adoptifs pour ce qui touche la procréation, la naissance, l’établissement de la filiation génétique et/ou juridique, l’exercice de l’autorité parentale, l’éducation et l’ouverture de droits sociaux spécifiques, au regard de la dignité de la personne humaine. Elle désigne donc la fonction d’être parent, en y incluant à la fois des responsabilités juridiques, des responsabilités morales, et des responsabilités éducatives.

Les travaux de la CNCDH sur la parentalité portent à la fois sur des problématiques liées à la bioéthique et sur des questions liées à l’exercice de l’autorité parentale.

Pour ce qui a trait à la bioéthique, la Commission estime que le constant perfectionnement des connaissances scientifiques invite à une réflexion sans cesse renouvelée sur les droits respectifs des parents concernant le diagnostic prénatal, la procréation, l'attribution de la filiation juridique. Cette réflexion doit être guidée par l’intérêt de l'enfant, qui doit prévaloir sur toute autre considération.

En matière d’exercice de l’autorité parentale et d’éducation, la CNCDH estime que tout devrait être mis en œuvre pour maintenir autant que possible l’enfant auprès de ses parents. Dans l’intérêt supérieur de l’enfant, les droits des parents devraient être également pris en compte de manière satisfaisante, y compris le droit à recevoir un soutien approprié des autorités publiques dans l’exercice des fonctions parentales. La responsabilité des parents – égale et partagée – est une contribution majeure à l’épanouissement harmonieux de la personnalité de l’enfant.

La Commission se montre également attentive aux problèmes et aux besoins particuliers des parents et des enfants en situation d'exclusion sociale.