Vous êtes ici



Scolarité

Le droit à l’éducation est un droit fondamental de l’homme, indispensable à l’exercice de tous les autres droits de l’homme. Il promeut la liberté individuelle et l’autonomisation et apporte des bénéfices importants en matière de développement et d’insertion dans la société. Cependant, en France, des enfants restent privés de la possibilité d’aller à l’école, le plus souvent parce qu’ils sont porteurs d’un handicap, ou à cause de leur mode de vie ou de leur origine.

Dans ses travaux la CNCDH réaffirme le droit de chacun à avoir accès à une éducation de bonne qualité, sans discrimination et sans exclusion. Elle s’est plus particulièrement intéressée à la scolarisation des enfants handicapés, invitant la France à  rendre effective l'inscription et la scolarisation dès la maternelles, et à mettre fin aux difficultés concrètes rencontrées par les parents. Elle préconise une augmentation des enseignants référents et un approfondissement de leur formation aux diverses situations de handicap afin de mettre en place un dispositif plus adapté.

La Commission se montre également attentive à l’accès à l’école pour les enfants du voyage ou pour les enfants de migrants, et rappelle aux collectivités locales leur obligation d’inscription des enfants à l’école. Elle souhaite par ailleurs que les enseignants soient mieux formés à la connaissance et à la compréhension des populations nomades ou étrangères afin d’aider à dépasser les clichés et la peur ancrés de part et d’autre et ainsi permettre aux enfants d’étudier ensemble dans de bonnes conditions.

La CNCDH se montre par ailleurs très attentive au contenu des programmes, notamment d’éducation civique, qui doit être entendue comme formation à la citoyenneté. Elle formule également un certain nombre de proposition afin de prévenir toute forme de violence à l’école.