Vous êtes ici

Avis sur les droits des étrangers et le droit d'asile dans les Outre-mer. Cas particuliers de la Guyane et de Mayotte.

AVIS Avis sur les droits des étrangers et le droit d'asile dans les Outre-mer. Cas particuliers de la Guyane et de Mayotte.
Date d'adoption : 26/09/17
Télécharger le documentTélécharger le pdf (2588Ko)
Thèmes associés :
Etrangers
Outre-Mer

Avis sur les droits des étrangers et le droit d'asile dans les Outre-mer. Cas particuliers de la Guyane et de Mayotte.

La Commission nationale consultative des droits de l'homme a adopté le 26 septembre un nouvel avis dans le cadre de l'étude qu'elle entreprend depuis un an sur l'effectivité des droits fondamentaux dans les Outre-mer.

La Commission nationale consultative des droits de l'homme alerte sur les violations des droits des étrangers et du droit d'asile dans les Outre-mer français. Cet avis se concentre principalement sur la Guyane et Mayotte où la pression migratoire y est particulièrement importante. Persuadée que la solution n’est pas seulement juridique mais bien politique, la CNCDH appelle à un changement radical de politique migratoire dans les Outre-mer. Elle encourage le Gouvernement à promouvoir une nouvelle dynamique et à construire une réponse concertée prenant en compte les dimensions régionales et les besoins de coopération avec les pays voisins.