Vous êtes ici

30 ans de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant : prenons les droits des enfants au sérieux !

30 ans de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant : prenons les droits des enfants au sérieux !

L’adoption, le 20 novembre 1989 de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant par l’Assemblée générale des Nations unies a suscité un enthousiasme rare. Premier traité international portant sur l’ensemble des droits de celui-ci, elle a mis en avant le principe cardinal de l’intérêt supérieur de l’enfant. 30 ans après, la CNCDH souhaite dresser un bilan de sa mise en œuvre effective.

Elle constate, à l’instar du Comité des droits de l’enfant, que de nombreux droits sont soit en recul soit ineffectifs. 

Elle a choisi de porter son attention sur les atteintes qui affectent particulièrement la construction de l’enfant :

  • le droit à l’identité,
  • le droit à la santé 
  • le droit à l’aide appropriée dont doivent bénéficier les parents ou représentants légaux dans le cadre des placements.