Vous êtes ici

Conférence internationale sur l'abolition de la peine de mort à San José et cérémonie à Paris

Date de publication : 08/10/14
Thème associé :
Information CNCDH

A l’occasion de la journée internationale contre la peine de mort, la CNCDH participe à la Conférence internationale sur l’abolition universelle de la peine de mort qui se déroule du 9 au 11 octobre au Costa Rica, et à la cérémonie organisée à Paris, au Quai d’Orsay, le 10 octobre.

La présidente, Christine Lazerges intervient lors de la Conférence internationale sur le thème de « L’abolition universelle de la peine de mort » qui se déroule du 9 au 11 octobre, à la Cour interaméricaine des droits de l’homme à San José, au Costa Rica.

Cet événement, organisé par l’Institut international des droits de l’homme, la Représentation permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe et la Cour interaméricaine des droits de l’homme a pour objectif d’appeler à un « moratoire judiciaire » comme étape préalable à l’abolition universelle de la peine de mort, en développant un axe de sensibilisation auprès d’avocats et de magistrats. Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne mondiale en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort. Le Costa Rica est un lieu à haute valeur symbolique, puisque cet Etat est le premier à avoir aboli la peine de mort, en 1877.

Seront abordés, au fil des interventions de personnes de grande qualité qui ont fait le déplacement pour donner souffle et ampleur à cet événement, les questions de la mobilisation universelle en faveur de l’abolition de la peine de mort, des moyens dérivés de protection des droits de l’homme et de la mise en perspective des pratiques nationales au vu de l’objectif d’abolition universelle de la peine de mort.

La CNCDH sera également présente lors de l’événement organisé à Paris pour célébrer la journée mondiale pour l’abolition de la peine de mort. Sur invitation de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Michel Forst , Secrétaire général de la CNCDH et Magali Lafourcade, Secrétaire générale adjointe, participeront vendredi 10 octobre à la séance de clôture du séminaire « Les jeunes et l’abolition » au Quai d’Orsay, en présence de Robert Badinter, ancien Garde des Sceaux et ancien Président du Conseil Constitutionnel. Cette journée de sensibilisation s’adresse tout particulièrement cette année à une centaine de jeunes francophones des deux rives de la Méditerranée.