Vous êtes ici

La CNCDH alerte sur l’urgence qu’un nouveau plan national de lutte contre la traite des êtres humains soit adopté

Date de publication : 20/05/18
Thème associé :
Traite et exploitation
Le 10 mai à l’occasion de la "journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition", la CNCDH a interpelé le Gouvernement sur le manque d’engagement politique pour lutter contre le fléau qu’est la traite des êtres humains, et a renouvelé sa demande de mise en œuvre d’un nouveau plan national d’action à la hauteur des enjeux.

Depuis 2014, la CNCDH est le Rapporteur national indépendant sur la lutte contre la traite et l’exploitation des êtres humains. Après avoir publié un premier rapport très exhaustif en mars 2016, elle continue son activité de plaidoyer et de sensibilisation : un groupe de travail ad hoc, composé de membres de la CNCDH, a été constitué et se réunit régulièrement pour entendre représentants des administrations, représentants d’associations et experts.

Vers un nouveau plan national d’action

En mai et précédemment en janvier, la CNCDH a rappelé au gouvernement qu’elle se tenait à sa disposition pour apporter son expertise en matière de lutte et de prévention de la traite des êtres humains, et pour étayer les recommandations qu’elle avait formulées en juillet 2017. Elle a insisté sur la nécessité d’engager tous les moyens nécessaires (humains, financiers, techniques) pour permettre à des milliers de victimes de se reconstruire et à des milliers de personnes vulnérables d’être protégées de toutes formes d’exploitation. Dans ce cadre, la présidente de la CNCDH rencontrera au mois de juin, la secrétaire générale de la MIPROF, mission interministérielle en charge de coordonner l’action des pouvoirs publics en matière de traite des êtres humains, avec laquelle la Commission a établi une bonne collaboration.

Des actions de sensibilisation

La CNCDH mène des actions de sensibilisation auprès du grand public. Elle a publié en 2017 une brochure visant à déconstruire les idées reçues sur la traite des êtres humains. Le 5 avril dernier, Cécile Riou, secrétaire général adjointe, a participé au colloque "Identifier et protéger les enfants victimes de traite des êtres humains", co-organisé par le Collectif Ensemble contre la traite des êtres humains, le Secours catholique et Dispositif National Ac.Sé/Association ALC, en coopération avec la CNCDH et la MIPROF.