Vous êtes ici

La CNCDH devient membre de la Platerforme pour la RSE

Date de publication : 28/11/14
Thème associé :
Entreprises

La Plateforme RSE

 

La Commission nationale des droits de l’homme devient membre de la Plateforme pour la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

 

27 novembre 2014

 

A l’occasion du renouvellement de sa composition, la Plateforme RSE a décidé d’intégrer la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) comme membre, au sein du pôle des institutions publiques.

 

Mise en place en juin 2013, cette plateforme créée par le Premier ministre vise à ouvrir et nourrir un dialogue sur la responsabilité sociétale des entreprises au sein de l’ensemble des acteurs concernés et à éclairer la décision publique dans ce domaine. Elle aura pour mission première, au cours de sa deuxième année d’existence, de préparer le plan national d’actions en matière de RSE, demandé par la Commission européenne.

 

« Cette invitation faite à la CNCDH de rejoindre la Plateforme pour la Responsabilité Sociétale des Entreprises constitue une marque de reconnaissance de notre expertise et de l’importance d’une approche droits de l’homme dans ce domaine » s’est réjouie Christine Lazerges, Présidente de la CNCDH.

 

Cette expertise s’appuie sur plusieurs travaux de la CNCDH et notamment ses études publiées sur ce sujet et son Avis sur la responsabilité des entreprises en matière de droits de l’homme, adopté le 24 avril 2008, et plus récemment, son Avis sur les enjeux de l’application par la France des Principes directeurs des Nations unies, adopté le 24 octobre 2013.

 

La CNCDH entend participer activement aux travaux de cette Plateforme, dans l’esprit de concertation et de dialogue qui régit son fonctionnement. Elle s’engage à contribuer à la clarification des responsabilités des acteurs économiques publics ou privés et de l’Etat en matière de respect des droits de l’homme. Elle s’attachera tout particulièrement à la prise en compte de la dimension internationale du sujet et à la mise en œuvre, voire au renforcement, du cadre juridique existant.

 

Voir également Communiqué : La Plateforme RSE renouvelle ses organes de gouvernance après un an et demi d'existence