Vous êtes ici

La CNCDH reçoit un militant biélorusse de la cause LGBTI

Date de publication : 17/12/13
Thème associé :
Discriminations
La CNCDH a reçu aujourd’hui, mardi 17 décembre, la visite d’Ihar Tsikhanyuk, militant biélorusse pour la cause LGBTI.

A la suite de sa tentative de faire enregistrer son association de protection des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexuées (LGBTI), Ihar Tsikhanyuk a été victime de violences policières. A la demande d’Amnesty International, qui a publié en avril 2013 un rapport sur les violations des droits à la liberté de réunion, d'association et d'expression pacifiques en Biélorussie, il est venu témoigner de son combat devant la CNCDH.

Monsieur Tsikhanyuk a évoqué les difficultés et les obstacles rencontrés au quotidien dans ses activités en tant que militant des droits de l’homme. Son organisation s’est vue opposer un refus d’enregistrement, et se voit régulièrement interdire l’organisation d’actions diverses (manifestations, réunions…).

Ihar Tsikhanyuk a malgré tout affirmé vouloir poursuivre son engagement et tout faire pour changer les choses dans son pays.