Vous êtes ici

Lettre du Président aux députés concernant la déconjugalisation de l'AAH

Date de publication : 16/06/21
Thème associé :
Handicap
Lettre du Président aux députés concernant la déconjugalisation de l'AAH
Dans une lettre adressée mardi 15 juin aux députés, Jean-Marie Burguburu, président de la CNCDH, les alerte sur l'urgence de déconjugaliser l'Allocation Adulte Handicapé, une mesure prévue par la PPL portant diverses mesures de justice sociale au programme de l'Assemblée nationale en 2nd lecture jeudi 17 juin.

Dans ce courrier, le président de la CNCDH interpelle les députées et députés sur l'atteinte inacceptable aux droits fondamentaux des personnes en situation de handicap que constitue le mode de calcul actuel de l'Allocation Adulte Handicapé. Les personnes handicapées doivent en somme choisir entre vivre une vie autonome, notamment financièrement, et avoir une vie amoureuse de couple, en contradiction fragrante avec l'esprit de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH). 

La modification du calcul, proposée par un amendement, soutenu par le Gouvernement, ne renverse cette logique et maintiendrait dans une situation de dépendance les personnes déjà les plus vulnérables. 

La CNCDH s'inquiète en outre de la situation des femmes handicapées (et des enfants) dont l'article 6 de la CIDPH rappelle les droits spécifiques.

"La CNCDH recommande à la France de s'emparer de cette opportunité de mettre en adéquation ses politiques sociales avec ses engagements internationaux en matière de droits des personnes handicapées."

Lire la lettre dans son intégralité.