Vous êtes ici

Rencontre avec la coordinatrice de l'Union européenne sur la lutte contre la traite des êtres humains

Date de publication : 22/09/15
Thème associé :
Information CNCDH

En lien avec la MIPROF (mission interministérielle pour les femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains), l'ambassadrice pour la lutte contre la criminalité organisée, Mme Michèle Ramis, la CNCDH a eu le plaisir de recevoir, en présence de nombreux représentants de la société civile, Mme Myria Vassiliadou, coordinatrice de l'Union européenne sur la lutte contre la traite des êtres humains.

Aux termes de riches échanges, la coordinatrice a rappelé que « la traite des êtres humains, violation grave des droits fondamentaux, est une priorité absolue pour la Commission et l’Union européenne». Elle a insisté sur le fait que « les victimes sont porteuses de droits et qu’elles doivent être au cœur des actions mises en œuvre pour lutter contre la traite des êtres humains ».

Si toutes les formes de traite et d’exploitation ne sont pas visibles de la même manière, elles doivent toutes être prises en compte de façon spécifique. En effet, il est plus que fondamental qu'il n'y ait pas de hiérarchie entre les différentes formes d’exploitation.

Elle a conclu sa présentation en rappelant qu'aujourd’hui, l’Union européenne a à sa disposition tous les outils nécessaires pour lutter contre la traite; les organisations de la société civile sont des partenaires essentiels à cette lutte. Toutefois, elle regrette que les moyens financiers fassent aujourd'hui encore cruellement défaut.