Vous êtes ici

Violences faites aux femmes : la France attendue le 8 mars

Date de publication : 07/03/13
Thème associé :
Femmes
Le 8 mars est célébrée la journée des femmes, en France, et à travers le monde. La Commission nationale consultative des droits de l’homme souhaite saisir cette occasion pour rappeler l’engagement récent du Gouvernement à ratifier la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, adoptée par le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe le 7 avril 2011.

Le 8 mars est célébrée la journée des femmes, en France, et à travers le monde. La Commission nationale consultative des droits de l’homme souhaite saisir cette occasion pour rappeler l’engagement récent du Gouvernement à ratifier la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, adoptée par le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe le 7 avril 2011.

Si l’Albanie, la Turquie et le Portugal ont pour l’heure déjà ratifié la Convention, elle n’entrera en vigueur que lorsque dix pays l'auront fait. C’est pourquoi la CNCDH invite la France à accélérer le processus d’inscription de ratification de la Convention à l’agenda parlementaire.

*****

« Aujourd’hui, nous entendons être parmi les tout premiers pays à la ratifier. Nous avons d’ores et déjà engagé le processus parlementaire au niveau national pour que cette ratification puisse se faire dans les meilleurs délais. La ratification en France sera par ailleurs accompagnée par une série de mesures d’adaptation de notre droit à plusieurs stipulations de la Convention dont celles relatives au mariage forcé et aux mutilations génitales. » Extrait du discours de Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, 4 mars 2013