Vous êtes ici

Colloque "Mobilisation mondiale contre le travail forcé"

Colloque "Mobilisation mondiale contre le travail forcé"

Colloque ouvert à tous, état des lieux des dispositifs pour lutter contre la traite en France et en Europe, en partenariat avec l'OIT.

Paris, le 17 novembre 2015 – Dans le cadre de la campagne mondiale de mobilisation contre le travail forcé, l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Commission nationale consultative des droits de l’homme(CNCDH) organisent un colloque sur le Protocole additionnel à la Convention n°29 de l’OIT sur le travail forcéle jeudi 17 décembre au Sénat.  Le protocole est un nouvel outil juridique majeur pour lutter contre toutes lesformes d’esclavage moderne. La France pourrait être parmi les premiers Etats à ratifier le protocole.

L’esclavage moderne en bref

21 millions de victimes dans le monde150 milliards de dollars de profits illicites.Le travail forcé est défini dans la convention n° 29 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) de 1930 comme tout travail effectué contre son gré et sous la contrainte. Il concerne tous les secteurs, y compris l’économie informelle.

Le travail forcé existe aussi en Europe

Selon l'OIT, 880 000 personnes sont victimes du travail forcé au sein de l’Union européenne.

Le protocole, un outil juridique contraignant

Le protocole est un nouvel instrument juridiquement contraignant qui  impose aux États de prendre desmesures efficaces pour prévenir le travail forcé, protéger les victimes et leur donner accès à des mécanismes derecours et de réparation, tout en réaffirmant la nécessité de poursuivre les auteurs de ces actes.

Appel à une mobilisation mondiale

La campagne « 50 for Freedom » lancée par l’OIT, en partenariat avec la Confédération Syndicale Internationale et l’Organisation internationale des Employeurs, vise àpromouvoir la ratification et la mise en oeuvre du nouveau Protocole, avec l’objectifd’obtenir les 50 premières ratifications d’ici à fin 2018.

Rejoignez la campagne : www.50forfreedom.org / Twitter : @ILO_EndSlavery #50FF

Colloque : la lutte contre le travail forcé doit être une priorité de la France.

Alors que le parlement français s’apprête à ratifier le protocole, la CNCDH et l’OIT réunissent des experts françaiset européens pour évoquer les outils juridiques et mécanismes existants au niveau mondial et français pour lutter contre ce fléau.Le colloque s’ouvrira avec le témoignage de Henriette Siliadin, victime d’esclavage moderne et sera conclu par Madame Myriam El Khomri, Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.