Vous êtes ici



Nouvelles technologies

" Les progrès numériques offrent aux individus, même très éloignés des centres d’activités, la possibilité d’un développement culturel et social, source d’enrichissement personnel. Cette richesse humaine, rendue possible par les progrès numériques, pour laquelle la CNCDH manifeste son enthousiasme, est toutefois susceptible de mettre en péril les droits humains. Au nombre de ceux-ci, on compte des atteintes croissantes à la vie privée, la marchandisation générale des données personnelles, le ciblage par des algorithmes, ainsi que la falsification d’informations ou encore la manipulation des faits . De nombreux usagers exposent plus ou moins volontairement et de manière croissante leurs données à caractère personnel, sans nécessairement prendre conscience des risques pour le respect de leur vie privée. Certes, ces pratiques sont souvent la transposition numérique d’atteintes aux droits déjà anciennes, mais le développement de l’Internet leur donne une dimension nouvelle, qui appelle de nouvelles normes et de nouvelles actions. L’encadrement de ces pratiques s’avère donc nécessaire pour éviter toute intrusion abusive dans la vie privée des individus, et pour garantir le droit à connaître l’usage qui est fait des données personnelles collectées. Aussi, les progrès du numérique nécessitent de nouvelles règles, le renforcement de certains droits et donc une certaine révolution sociétale et juridique, afin d’être en mesure de gérer toutes les problématiques que la déterritorialisation est susceptible de générer."

Extrait de l'avis sur la protection de la vie privée à l'ère du numérique (mai 2018)