Vous êtes ici



Violences

Les violences contre les femmes n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération, aucune nationalité, aucune religion. Ces violences sont manifestes et sont la marque d’une société inégalitaire entre les femmes et les hommes, dans laquelle les rapports de domination et de pouvoir constituent un contrôle social sur les femmes et sur leur sexualité. Il ne pourra en effet y avoir d’égalité entre les femmes et les hommes tant que les violences contre les femmes continueront à faire système et qu’elles continueront à alimenter l’insécurité des femmes, à entraver leur liberté et à affecter leur santé.

Ayant évoqué différentes formes de violences contre les femmes et liées au genre, la CNCDH a rendu un avis très étayé en 2016, formulant des recommandations pour mieux prévenir les violences, protéger et prendre en charge les victimes, et sanctionner les auteurs.