Vous êtes ici

Edition 2009

Chaque année, le Prix des droits de l'homme de la République française est décerné à cinq ONG oeuvrant pour la défense des droits de l'homme dans le monde.

Les projets primés en 2010 se rapportaient aux thèmes suivants :
 

Thème 1 : La liberté d’expression

Il s’agit tout à la fois d’une liberté individuelle et d’une liberté collective. Pourtant, cette liberté reste fragile, voire menacée et en la matière, aucun pays n’est à l’abri de critiques. Dans un grand nombre de pays à travers le monde, elle est bafouée et ceux qui osent braver les menaces, notamment les journalistes, sont harcelés, mis en prison ou assassinés. Alors que l’informatique offre de nouveaux moyens de création et de communication, les acteurs de la société civile sont de plus en plus souvent censurés, poursuivis et sanctionnés. L’intolérance attise les passions et la lutte contre le terrorisme ou les impératifs de la « sécurité nationale » ont parfois contribué à limiter la liberté d’expression et à justifier des politiques visant à faire taire l’opposition politique et, plus généralement, toute critique, en stigmatisant les défenseurs des droits de l’homme.

Les actions et programmes peuvent porter sur la promotion et de la défense de la liberté d’expression, à titre individuel ou collectif ou dans le but de donner une voix à celles et ceux qui ont du mal à se faire entendre. A cet égard, les candidatures visant à promouvoir des défenseurs de cette liberté, lesquels se trouvent dans des situations parfois extrêmement préoccupantes, sont les bienvenues.

Thème 2 : La protection des « enfants des rues »

Les enfants des rues rencontrent des dangers et des dérives qui leurs sont souvent fatals. Ils sont meurtris par les intempéries, les privations, le dénuement, les maladies, les accidents et l’indifférence, harcelés et parfois exécutés par des milices. A cela s’ajoutent la précarité, la violence, les trafics et les sévices sexuels, la loi du plus fort qui les exposent aux rencontres et influences les plus nuisibles. Les enfants sont trop souvent sollicités dès leur plus jeune âge et subissent l’exploitation sexuelle et la prostitution forcée. Privés des droits élémentaires, à commencer par le droit à l’éducation, les enfants des rues vivent ainsi dans des conditions déplorables et sont l’objet des pires formes d’exploitation et d’abus de toutes sortes notamment dans le travail domestique transformé en esclavage.

Les actions et programmes peuvent porter sur la protection des « enfants des rues » et sur la promotion de l’ensemble de leurs droits, mais également sur la sensibilisation des différents acteurs, politiques et économiques notamment, aux causes de ce phénomène et aux réponses qui pourraient y être apportées.

Appel à candidature

appel_a_candidatures_2009.pdf

PDF icon appel_a_candidatures_2009.pdf
Prix des droits de l'homme 2009, appel à candidature