Vous êtes ici

Arnaud GAILLARD

Représentant d'ONG
Titulaire :
Arnaud GAILLARD
Secrétaire adjoint
Suppléant(e) :
Marie CRETENOT
Responsable de plaidoyer
Date de publication: 
Jeudi 11 Avril, 2019

Depuis sa création juridique à Paris en 1996, la section française de l'Observatoire international des prisons s'attache à promouvoir le respect de la dignité et des droits fondamentaux des personnes incarcérées. (L'OIP est née en 1990 à Lyon et a, depuis 1995, un statut consultatif à l'ONU.)

En donnant la plus large publicité à tout ce qui porte atteinte à la dignité inhérente à la personne humaine, l'OIP contribue à rompre le silence qui entoure le monde carcéral.

En demandant l'application du droit commun en prison, l'OIP cherche à combattre l'arbitraire qui caractérise le fonctionnement de toute institution pénitentiaire.

L'OIP s'est donné quatre moyens d'actions.

  • Il dresse et fait connaître l'état des conditions de détention des personnes incarcérées, alerte l'opinion, les pouvoirs publics, les organismes et les organisations concernés sur les mauvais traitements dont elles peuvent faire l'objet et sur l'ensemble des manquements observés.
  • Il informe les personnes détenues de leurs droits et soutient leurs démarches pour les faire valoir.
  • Il promeut d'une part l'adoption de lois, règlements et autres mesures propres à garantir la défense de la personne et le respect de ses droits ; et d'autre part la diminution du nombre de personnes détenues, la limitation du recours à l'incarcération, la réduction de l'échelle des peines, le développement d'alternatives aux poursuites pénales et de substituts aux sanctions privatives de liberté.
  • Il utilise son droit d'ester en justice pour la sauvegarde des intérêts essentiels de la personne détenue et l'application des dispositions légales et réglementaires.