Vous êtes ici

Avocat

Pays: 
Chine
Date de publication: 
Lundi 10 Décembre, 2018

Ce défenseur des droits de l’homme est avocat, fondateur du collectif des avocats chinois des droits de l’homme et consultant auprès du groupe d’entraide des avocats contraints au chômage. Il a mis en place une plateforme des avocats des droits civiques, et a contribué à la création de la ligue contre la torture.

En tant qu’avocat, il a principalement exercé pour la défense de victimes dans des cas de confiscations illégales de terrains, d’expropriations forcées, de pétitionnaires, et de victimes de la contamination à la mélamine.

Il a également pris la défense de plusieurs personnes victimes de persécutions dans des affaires liées au Falun Gong. (Depuis juillet 1999, le Parti communiste chinois mène une campagne contre les pratiquants de Falun Gong, visant à éliminer cette pratique dans la République populaire de Chine. Selon Amnesty International, elle comprend une campagne de propagande à très grande échelle, un programme de conversion idéologique et de rééducation forcées, ainsi que toute une série de mesures coercitives extrajudiciaires telles que des arrestations arbitraires, le travail forcé, la torture, entraînant parfois la mort des victimes, le prélèvement forcé d'organes.)

Ce défenseur des droits de l’homme fait l’objet de pression depuis 2009. Après lui avoir refusé son évaluation annuelle, le bureau de la justice a révoqué sa licence d'avocat pour pour « trouble à l’ordre de l’audience » en avril 2010, sans doute une mesure de rétorsion pour ses efforts de promotion d’élections directes au sein de l’association des avocats. Malgré la révocation de sa licence, il continue de se consacrer à des activités publiques et à contribuer au traitement de certaines affaires, en lien notamment avec des confiscations de terres et des cas de torture.

Dans l’exercice de ses activités, il a été victime d’enlèvements, de mises en détention ou en résidence surveillée, de torture, commandités par le gouvernement du Parti communiste chinois.