Vous êtes ici

Avis "Pour un enseignement supérieur respectueux des droits fondamentaux : se doter des moyens de cette ambition" (A - 2021 - 7)

AVIS Avis "Pour un enseignement supérieur respectueux des droits fondamentaux : se doter des moyens de cette ambition" (A - 2021 - 7)
Date d'adoption : 27/05/21
Télécharger le documentTélécharger le pdf (417Ko)
Thème associé :
Education

Avis "Pour un enseignement supérieur respectueux des droits fondamentaux : se doter des moyens de cette ambition" (A - 2021 - 7)

La CNCDH formule une dizaine de recommandations pour que la France se dote d'un enseignement supérieur respectueux des droits fondamentaux.

Dans cet avis, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) montre que le manque généralisé de moyens accordés à l’enseignement supérieur remet en question le respect des droits fondamentaux. Il se manifeste par des inégalités d'accès à l'information, des traitements différenciés et par un manque de transparence en matière d’orientation. Il entrave également l'accueil et l'accompagnement des étudiants et limite de façon croissante la liberté académique.
 

Parmi les 14 recommandations qu’elle formule, la CNCDH invite à renforcer les systèmes d’orientation publics, notamment à l’adresse des élèves de milieux sociaux défavorisés, et s'interroge sur les conséquences de la non-anonymisation du lycée d’origine dans ParcourSup. Elle recommande également une vigilance accrue concernant le mode de financement par appel à projet qui s'est généralisé dans les dernières années.