Vous êtes ici

Avis sur la formation aux droits de l'homme pour des professions spécifiques

AVIS avis
Date d'adoption : 17/11/99
Télécharger le documentTélécharger le pdf (111Ko)
Thème associé :
Education

Avis sur la formation aux droits de l'homme pour des professions spécifiques

Dans le cadre de la Décennie des Nations unies pour l’éducation aux droits de l’homme, la Commission nationale consultative des droits de l’homme a proposé une « Charte d’éthique commune aux professions s’exerçant en relation directe avec la personne humaine », à laquelle ont adhéré, à ce jour, vingt et une professions des secteurs public et privé dans les domaines de l’économie, de l’éducation, de l’habitat, de la justice, de la santé et de la sécurité.

Ces professions, qui ont pour mission de veiller quotidiennement à la protection de la dignité humaine, ont réaffirmé leur attachement aux principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Elles prennent ainsi l’engagement d’inclure ces principes dans leur éthique, comme dans leurs programmes de formation.

Concernant le secteur public et les professions réglementées, la Commission nationale consultative des droits de l’homme demande au Premier ministre de prendre les mesures nécessaires afin que les concours de recrutement dans la fonction publique comportent une épreuve portant sur les  principes et les garanties des droits de l’homme et que les formations initiales et continues comportent obligatoirement des modules d’initiation et d’approfondissement des droits de l’homme.