Vous êtes ici

Avis sur la lutte contre le racisme et les discriminations dans le sport

Avis sur la lutte contre le racisme et les discriminations dans le sport

Alors que Paris, et avec elle, toute la France se prépare à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, et d’ici là deux autres compétitions mondiales, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) invite l’ensemble des acteurs de l’écosystème sportif, au niveau national et local, à se responsabiliser et à faire de la prévention des comportements racistes et discriminatoires une priorité.

Convaincue du potentiel du sport pour porter les valeurs humanistes de la République et contribuer à une société pleinement démocratique, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), dans cet avis sur le racisme et les discriminations dans le sport, souhaite éclairer les divers acteurs impliqués dans le sport sur les mécanismes inhérents aux pratiques sportives contribuant à l’exclusion de divers groupes sociaux ou individus. La CNCDH entend également saluer l’investissement de toutes celles et ceux engagés pour un sport plus inclusif et l’incroyable corpus de travaux déjà produit par les institutions et les associations sur ces enjeux. Dans ce cadre, l’ambition de la CNCDH est de nourrir la réflexion et les débats publics autour de l’ambivalence des pratiques sportives, ainsi que de la responsabilité singulière des médias et de l’éducation à l’égard de ce champ social et culturel.

La CNCDH abordera d’abord le sport dans sa dimension d’écosystème qui laisse place à des discriminations (I) avant de souligner la nécessité de renforcer l’effectivité d’un sport inclusif centré sur le jeu (II).