Vous êtes ici

Avis sur la violation des droits de l'Homme: "Salman Rushdie"

AVIS avis
Date d'adoption : 02/03/89
Télécharger le documentTélécharger le pdf (579Ko)
Thèmes associés :
Information
Laïcité

Avis sur la violation des droits de l'Homme: "Salman Rushdie"

A la suite des menaces proférées contre M. Salman Rushdie, auteur du roman "Les Versets sataniques" et des différentes réactions que celles-ci ont suscitées en France, au niveau des pays membres de la Communauté européenne, et dans le monde, la CNCDH a tenu à rendre un avis sur la question.

Elle réaffirme les principes fondamentaux contenus dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, notamment la liberté d'opinion et d'expression, la liberté de pensée, de conscience et de religion et le droit à la sûreté. Elle réaffirme également les vertus de tolérance et de fraternité qui doivent régir les rapports entre les différents groupes et individus dans le cadre d'un Etat laïc. Enfin, elle rappelle les règles internationales qui président aux rapports entre les Etats ainsi que la législation française réprimant les provocations aux crimes de meurtre.

La CNCDH est consciente du fait que de nombreux musulmans se sont déclarés atteints dans leur foi par le récit présenté par "Les Versets sataniques". Elle dénonce et met en garde contre toute campagne visant à présenter l'Islam comme une religion fanatique et intolérante et toute exploitation politique contre les immigrés et les Français musulmans. Elle condamne tout appel au meurtre et à la vengeance personnelle. Enfin, elle compte sur le gouvernement et les pouvoirs publics pour prendre les mesures appropriées afin de faire respecter la liberté d'opinion et d'expression et toute mesure de protection des biens et des personnes menacés, interdire toute manifestation publique d'intolérance et ordonner des poursuites judiciaires contre toute personne appelant au meurtre, et veiller avec fermeté au respect des principes universels des droits de l'homme.