Vous êtes ici

De la France libre aux droits de l’homme : L’héritage de René Cassin

De la France libre aux droits de l’homme : L’héritage de René Cassin
Date du colloque : 28/10/08
Thème associé :
Institutions

De la France libre aux droits de l’homme : L’héritage de René Cassin

A l’occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Commission nationale consultative des droits de l’homme a souhaité rendre un hommage à René Cassin, dont le nom est étroitement lié à la création de la première commission consultative en 1947. Elle y a associé l’Institut international des droits de l’homme, fondé à la suite de l’attribution du prix Nobel de la paix à René Cassin en 1968, et le Conseil d’Etat, qu’il a profondément marqué de son empreinte en tant que Vice-président, de 1944 à 1960.

La CNCDH avait déjà publié, il y a dix ans, un ouvrage mettant en lumière, à travers les archives diplomatiques, la contribution française à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, les travaux préparatoires de la Commission consultative française et le rôle déterminant joué par son président René Cassin. Elle a voulu en 2008 élargir la réflexion à l’action engagée par ce dernier au service de la paix et des droits de l’homme dans la sphère interne, au niveau européen et sur le plan international. La cohérence des engagements de ce grand juriste de la République fut mise en relief, au cours d’un colloque qui s’est tenu au Palais-Royal en octobre 2008, à travers les multiples fonctions que René Cassin occupa au service des droits de l’homme, au Conseil d’Etat comme au Conseil Constitutionnel, à la Commission des droits de l’homme des Nations unies et à la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg.

De son engagement pour la France libre au couronnement de son action en faveur des droits de l’homme par l’attribution du prix Nobel, de l’universalité de sa pensée à sa postérité toujours féconde aujourd’hui, cet ouvrage fait le point sur les recherches historiques, politiques et juridiques les plus récentes et donne la parole à de grands témoins qui soulignent le rayonnement personnel de l’héritage exceptionnel légué par René Cassin.