Vous êtes ici

La Déclaration universelle des droits de l'homme 1948-2008, réalité d'un idéal commun?

La Déclaration universelle des droits de l'homme 1948-2008, réalité d'un idéal commun?
Date du colloque : 16/10/08
Thème associé :
International

La Déclaration universelle des droits de l'homme 1948-2008, réalité d'un idéal commun?

Dans une Europe libre, réunifiée et prospère, où la démocratie semble avoir partout triomphé, quelle place accordons-nous aux droits économiques, sociaux et culturels ? Dans un monde globalisé, alors que la crise avive les inégalités, que faisons-nous des droits de l’homme et de la solidarité internationale ?

Dix ans après son colloque international de 1998, qui avait été le temps fort du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Commission nationale consultative des droits de l’homme a souhaité en marquer le 60e anniversaire par une nouvelle réflexion de fond, « orientée vers l’action » selon les termes du Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, qui a accueilli, à Strasbourg, cette manifestation.

Aux perspectives d’avenir dessinées en 1998 ont répondu en 2008 des débats, en forme d’interrogations, sur l’effectivité de la Déclaration et sur la réalité de l’idéal commun proclamé en 1948. Pour célébrer l’universalité et l’indivisibilité des droits de l’homme, le fil conducteur de la justiciabilité des droits économiques, sociaux et culturels s’est imposé, afin de dépasser une fracture historique et un déséquilibre institutionnel que l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies, à l’unanimité, le 10 décembre 2008, du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels est venue combler.

En organisant cette réflexion collective, la CNCDH a cherché à faire le point, non seulement pour orienter ses travaux futurs, mais également pour éclairer l’ensemble des citoyens sur les progrès à réaliser pour maintenir vivant l’idéal affirmé avec force il y a soixante ans par toute la communauté internationale.