Vous êtes ici

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2002

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2002
Date de publication : 26/11/02
Thèmes associés :
Institutions
Racisme

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2002

La France n’est pas raciste – c’est ce que révèle un sondage montrant que l’opinion publique rejette, dans l’ensemble, le racisme, mais est surtout indifférente et peu mobilisée – mais on constate dans le même temps une importante et brutale poussée des actes et menaces racistes au quotidien, particulièrement antisémites, à un niveau jamais atteint au cours des dix dernières années.

Comment expliquer ce décalage ?

C’est ce que la Commission nationale consultative des droits de l’homme tente d’exposer et de comprendre dans ce rapport portant sur l’année 2002. Le phénomène est trop complexe pour être saisi par un seul de ses aspects, d’où la nécessité de croiser les approches et de soumettre les éléments à la réflexion de chacun.

La lutte contre le racisme l’antisémitisme et la xénophobie ne faiblit pas, comme en témoignent les nombreuses dispositions et actions tant des pouvoirs publics que de la société civile, que nous présentons. Mais cela ne semble pas suffisant. Une forte mobilisation de tous est nécessaire et urgente tant en matière de prévention que de répression.

Par ailleurs, la Commission nationale consultative des droits de l’homme présente son rapport d’activité pour l’année 2002 qui traduit ses nombreuses et diverses interventions nationales et internationales, particulièrement par ses avis au Gouvernement et ses études. On retiendra particulièrement une réflexion approfondie sur la question de l’euthanasie et de la fin de vie.