Vous êtes ici

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2004

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2004
Date de publication : 26/11/04
Thème associé :
Racisme

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie – Année 2004

Les Français ne sont pas racistes ou antisémites, montre clairement un sondage d’opinion, mais les manifestations de racisme et d’antisémitisme ont atteint en 2004 le niveau le plus élevé de ces treize dernières années. C’est à ce paradoxe que ce rapport de la Commission nationales consultative des droits de l’homme appelle à s’interroger.

1565 violences et menaces, racistes et antisémites ont été enregistrées en 2004, en progression de plus de 132% par rapport à l’année précédente, avec un niveau de gravité jamais atteint. L’antisémitisme vient en tête avec 62% de l’ensemble, mais les autres formes de racismes, particulièrement anti-Maghrébins, ont de même augmenté considérablement.
On a vu apparaitre ou s’installer trois phénomènes : les profanations de cimetières, la violence en milieu scolaire, et une plus grande implication des milieux d’extrême droite. Le nombre des interpellations d’auteurs présumés a nettement augmenté.

Face à cette situation exceptionnelle et inquiétante, les pouvoirs publics se sont fortement mobilisés, ainsi que les associations et syndicats. Nous présentons le bilan de cette lutte dans ce rapport.
Nous faisons une part importante dans ce rapport aux manifestations de racisme et d’antisémitisme sur l’internet francophone.