Vous êtes ici

Café-presse "5 ans après Charlie Hebdo, les droits de l'homme sacrifiés sur l'autel de la sécurité ?"

La CNCDH organise un troisième café presse mercredi 22 janvier de 9h30 à 11h

Cinq ans après l'attaque contre Charlie Hebdo, les droits de l'homme sacrifiés sur l'autel de la sécurité ?

Cinq ans après l’attaque terroriste dans les locaux de Charlie Hebdo, alors que la France et d’autres pays ont depuis été touchés par de nouvelles attaques terroristes, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) considère que les multiples mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence qui sont, depuis, entrées dans le droit commun, ont marqué un très inquiétant recul des droits et des libertés fondamentales «  au nom de l’impératif sécuritaire ». Elle déplore une lame de fond qui bouscule silencieusement les équilibres régissant les rapports entre le citoyen et la puissance publique, menaçant l’édifice démocratique tout entier.

La CNCDH invite les journalistes à échanger, dans le cadre d’un café-presse, sur l’impact de la politique de lutte contre le terrorisme sur le respect des droits de l’homme en France, et plus largement sur la cohésion sociale et nationale.

avec

  • Adelaïde Jacquin, avocate
  • Simon Foreman, avocat, ancien président de la Coalition pour une justice pénale internationale, président de la Sous-comission "Urgences" de la CNCDH
  • Michel Tubiana,avocat et ancien président de la LDH et d’Euromed droits.

Inscription obligatoire pour des raisons de sécurité : celine.roche (@) cncdh.fr