Pour l'édition 2018 du Prix des droits de l'Homme, la CNCDH a souhaité récompenser des défenseurs des droits humains.

test
Mis à jour le 3 novembre 2021
En 2018, à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du 20ème anniversaire de la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme, la CNCDH a choisi de distinguer des personnalités ou des organisations s’étant illustrées dans leur pays, pour la défense et la promotion des droits de l’Homme, particulièrement celles qui sont inquiétées ou persécutées pour ces raisons.
 

Candidatures

Un ou une défenseure des droits de l’Homme est quelqu’un qui défend n’importe quel droit fondamental en son nom propre ou au nom d’une personne ou d’un groupe de personnes. Les défenseurs cherchent à promouvoir et protéger les droits civils et politiques ainsi qu’à promouvoir, protéger et mettre en œuvre les droits économiques, sociaux et culturels, comme les droits collectifs.

Peut donc déposer une candidature toute personne individuelle ou toute organisation non gouvernementale qui intervient pour protéger ou promouvoir la cause des défenseurs. Peuvent également candidater les personnes ou associations qui s’occupent de protéger les droits de certaines catégories de personnes, par exemple les femmes, les enfants, les autochtones, les réfugiés et les déplacés ainsi que les minorités nationales, linguistiques ou sexuelles.

Palmarès

Lauréats

  • Moviemiento nacional de victimas de Estado (MOVICE), Colombie
  • B’Tselem (Centre d’information israëlien sur les droits de l’homme dans les territoires occupés) et l’association Al Haq, en Israël-Cisjordanie (récompense commune)
  • Tournons la page Niger, Niger
  • Avocat chinois, militant pour les droits de l’Homme
  • Leonid Sudalenko, avocat biélorusse

Mentions spéciales 

  • Casa del migrante de Saltillo, Mexique
  • Bureau pour le volontariat au service de l’enfance et de la santé (BVES), République démocratique du Congo
  • Association pour les droits de l’homme et l’univers carcéral (ADHUC), République du Congo
  • Fondation Soukhumi, Géorgie
  • Lenin Raghuvanshi, Inde